GHAT > Le GHAT > Présentation > Le projet stratégique

Le projet stratégique

Le projet de pôles du Centre Hospitalier d’Arras 

Le Centre Hospitalier d’Arras, établissement porteur du Groupe Hospitalier Artois-Ternois, est doté d’une organisation en huit pôles d’activité clinique et médico-technique organisés de la façon suivante : 

  • Anesthésie Médecine Intensive et Réanimatoire(AMIR) 
  • Femme – Mère – Enfant
  • Gérontologie
  • Médecine polyvalente hospitalière et spécialités médicales
  • Santé Mentale
  • Spécialités chirurgicales
  • Transversalités
  • Urgence

 

Chaque projet de pôles a été articulé autour de 4 enjeux principaux : 

  • L’ancrage territorial du pôle ;
  • Les enjeux d’articulation inter-polaire ;
  • Les enjeux internes du pôle ;
  • Les attentes du pôle à l’égard de l’institution.

 

Consultez ici le Projet de pôles 2021-2022 du Centre Hospitalier d’Arras.

 

Le Projet Médical Partagé du GHAT 2017-2022 

La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 crée les Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) dans la continuité des réformes relatives aux modes de coopération hospitalière engagées dès 1970. 

Créé le 1er juillet 2016 par arrêté du directeur général de l’ARS des Hauts de France, le Groupe Hospitalier Artois-Ternois (GHAT), composé de trois établissements (Centres hospitaliers d’Arras, établissement support, du Ternois et de Bapaume) repose sur l’engagement de garantir l’excellence des soins pour tous au regard de son périmètre d’activité et à l’échelle de son territoire. 

Couvrant un bassin de population de plus de 260 000 habitants, il rayonne au cœur du territoire Arrageois et bénéficie d’un positionnement stratégique entre les CHRU de Lille et d’Amiens. 

Parce que l’heure est au décloisonnement et à la coordination, le GHAT mène avec ambition une politique d’ouverture sur ses partenaires hospitaliers publics et privés, la médecine de ville et le tissu associatif. 

Une double particularité le caractérise : d’une part, un mode de gouvernance en direction commune entre le centre hospitalier d’Arras et du Ternois depuis janvier 2016 et entre le CH d’Arras et le CH de Bapaume depuis janvier 2017, d’autre part une offre de santé couvrant l’ensemble des champs sanitaire, social et médico-social. Cette singularité le positionne en acteur de recours sur son territoire. 

Le Projet Médical Partagé 2017-2022 (PMP) est au cœur de la stratégie du GHAT. Il repose sur un travail important d’analyse et de diagnostic préalable1. Son aboutissement est le fruit d’une démarche concertée avec l’ensemble de la communauté médicale, les partenaires extérieurs et les élus locaux concernés. 

Articulée autour de 10 grands enjeux, la stratégie médicale du groupement entend répondre aux défis démographiques, sociaux, épidémiologiques et managériaux de santé sur son territoire pour faciliter la coordination des parcours de soins au bénéfice des patients et de leur bien-être. 

Conformément au troisième alinéa du I de l’article R. 6132-3 du code de la santé publique, notre projet médical partagé organise l’offre de soins du GHAT en 21 filières de soins dont la mise en œuvre opérationnelle s’inscrit dans de 5 grands axes : 

Axe 1 : Développer l’offre territoriale sur certains besoins insuffisamment couverts 

Axe 2 : Améliorer l’attractivité de l’offre MCO en déployant des stratégies ciblées territorialement 

Axe 3 : Soutenir le projet de renforcement de l’offre d’aval au MCO 

Axe 4 : Favoriser la collaboration médicale territoriale 

Axe 5 : Structurer les filières de soins non programmés 

Consultez le Projet Médical Partagé du GHAT

Le Projet de Soins Partagé du GHAT 2017-2022 

Le projet de soins partagé répond à la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016. 

La qualité des relations et des pratiques professionnelles, le rayonnement des réponses soignantes s’étendent sur une population de 260 000 habitants sur un bassin géographique à la fois urbain et rural caractérisé par l’importance des populations à risque (personnes âgées, population carcérale, personnes en situation de handicap, personnes en situation de précarité, enfants…) présentant une mixité sociale et culturelle, des foyers d’hébergements sociaux d’urgences, une population vieillissante, des populations isolées. 

Le projet de soins partagé est adossé au projet médical partagé instruit sur la base d’un diagnostic territorial. 

Le projet de soins partagé est le résultat d’un travail de collaboration et de concertation entre professionnels du CHA, du CHB et du CHT portant sur la nature de nos complémentarités soignantes. 

Ce projet de soins partagé a été travaillé par l’encadrement des trois établissements et leurs équipes et par les membres des trois Commissions de Soins Infirmiers, de Rééducation et Médicotechniques (CSIRMT). 

Consultez le Projet de Soins Partagé du GHAT